Détailler
       formuler, construire

< Etudiants & Jeune création

Atelier autour du prototypage échelle 1

 

En partenariat avec l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles.

 

Mars – Juillet 2024

 

Dans le cadre des « expérimentales », le Fonds de dotation Quartus initie en 2024 une première collaboration avec l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles pour soutenir la troisième édition de l’atelier «Détailler, formuler, construire» mené par Nicolas Dorval Bory avec des étudiants de première année, double cursus architectes / ingénieurs. Au delà d’un soutien matériel nécessaire à la construction de ces micros architectures, d’être aux cotés des étudiants et de Nicolas Dorval Bory dans les différentes étapes de leurs projets, ce partenariat prévoit la publication de l’ensemble de ces expérimentations menées pendant trois ans et ainsi de rendre public ce travail et le partager avec le plus grand nombre.

 

Pour Nicolas Dorval-Bory, « cette démarche pédagogique s’appuie sur les bonnes connaissances scientifiques en cours d’acquisition des jeunes étudiants pour entrer, très directement, dans la réalité de ce qui compose in fine l’architecture et l’espace. En abordant le projet par le détail, nous ouvrons la possibilité de comprendre l’échelle de l’architecture (l’échelle 1/1) et ses principes d’assemblage, et de manipuler directement la matière par la création de maquettes et prototypes à l’échelle. Ici, la technicité et la physique sont utilisés comme des supports pour concevoir le projet, comme aussi des prétextes pour se constituer une culture, pour élaborer une réflexion conceptuelle sur la qualité des espaces et leur articulation. Loin d’un exercice isolé, fragmentaire, le projet du détail et sa construction à l’échelle sont l’occasion de balayer tous les aspects fondamentaux de l’architecture, de la petite histoire à la grande Histoire, de pourquoi on isole parfois, parfois non, de où passe l’eau de pluie qui ruisselle sur le toit, de pourquoi nous avons tellement aimé le béton, et pourquoi il a fallu lui trouver des alternatives, des pays où on préfère être à l’ombre, de ceux où l’important c’est la lumière, et toutes ces questions qui semblent anecdotiques mais qui, fondamentalement, sont les clés de compréhension et de conception de toute architecture, jadis et demain, ici et ailleurs. »

Etudiant architecte travaillant sur une maquette
© Nicolas Dorval-Bory
Etudiant architecte
© Nicolas Dorval-Bory

Loin d’un exercice isolé, fragmentaire, le projet du détail et sa construction à l’échelle sont l’occasion de balayer tous les aspects fondamentaux de l’architecture, de la petite histoire à la grande Histoire, de pourquoi on isole parfois, parfois non, de où passe l’eau de pluie qui ruisselle sur le toit, de pourquoi nous avons tellement aimé le béton, et pourquoi il a fallu lui trouver des alternatives, des pays où on préfère être à l’ombre, de ceux où l’important c’est la lumière, et toutes ces questions qui semblent anecdotiques mais qui, fondamentalement, sont les clés de compréhension et de conception de toute architecture, jadis et demain, ici et ailleurs.
Nicolas Dorval-Bory